Un commentaire


  1. ·

    Assez d’accord avec toi, n’ayant jamais été attirée par la drogue, même si ma seule confrontation avec des drogués se limite plus ou moins à Requiem for a dream.

    Le fait d’en consommer est une preuve supplémentaire, et grave, de la fascination aveugle des individus pour des idoles (modernes), et et donc de leur inconscience.

    L’autre problème encore plus important, c’est qui se cache derrière la drogue ; si les gens acceptaient de regarder les choses en face, ils ne s’y reprendraient sûrement pas à deux fois.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *