Un commentaire

  1. Catarina
    ·

    Hello!

    Je suis mère célibataire depuis l’âge de 23 ans. Le père de mon enfant avait une maladie qui l’empêchait d’avoir de spermatozoïdes viables, on a pas utilisé de préservatif. Comme quoi il en avait des courreurs quand même… C’était mon petit ami et je ne l’ai pas revu depuis presque 8 ans, il a eu un accident de voiture quand j’étais enceinte;après le coma c’était plus le même…
    J’ai beaucoup courru avec ma fille, pour finir mes études (que j’ai jamais fini), mon crédit étudiant, trouver un pédiatre qui la soigne…A 29 ans j’ai du arrêter de courir. J’ai aussi dû changer à nouveau de région, j’ai échangé Strasbourg pour Bordeaux. J’ai finalement trouvé un moyen de soigner ma fille. C’est drôle, après toute cette course c’est effrayant d’aller plus doucement. C’est déstabilisant.

    Aujourd’hui j’ai 30 ans et j’ai vraiment perdu le contrôle de tout. Je vis pour les rendez-vous médicaux que personne a su donner à Strasbourg.
    Je vis pour la voir grimper le toboggan en sachant qu’on finira pas la nuit à l’ hosto et en même temps qu’on aura plus les avantages de la vie d’avant.

    Je me réinvente plus doucement… Je récupère du temps, je m’en veux souvent. Si j’aurai vu, si j’aurai su…

    Par contre personne fait semblant autour de moi d’apprécier les mères seules. On est tolérées et encore c’est beaucoup dire.

    Quand j’étais plus jeune ça me faisais très mal, peut-être que maintenant j’ai appris à éviter les gens…

    Merci pour ton article

    Bien à toi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.