2 commentaires


  1. ·

    Bonjour,
    Je viens de lire votre post qui me fait un peu peur c’est vrai. Je suis un émigré récent de Paris sur Nemours , 90 km, j’ai 67 ans, suis retraité depuis 2 ans et j’ai une page sur FB : Chez Yo. L’adaptation au monde provincial, même á si peu de distance de la capitale , est un peu difficile car pour moi, c’est un peu le trou du cul du monde avec dèsert médical (je commence à être un peu vieux et ça se déglingue) , èglise et château médiéval en prime, Madame le maire de droite, les commémorations et ses bourgeois ploucs en bonus qui se la jouent Cartier et Chanel ( du faux ?) avec une condescendance naturelle ( « Si vous voulez entrer au club de bridge , je pourrai vous introduire…Introduire, quelle familiarité madame !!!) . Je me suis installė ici il y a 4 mois pour une femme avec qui je ne sais pas trop si je vais rester et parce que j’en avais un peu marre de Paris oú j’avais l’impression d’avoir tout vu en 67 ans. Je constate finalement que j’ai fait une connerie mais ce n’est pas la première alors…Mais basta des tribulations de Yo à Nemours (quelle tristesse). Je tenais simplement á vous dire que j’aime beaucoup le ton de cet article et du reste de votre blog sur lequel je me suis un peu balladé. Je me ferai un plaisir de recevoir vos prochaines parutions. Á bientôt
    Yo

    Répondre

  2. ·

    J’avais oublé de vous conseiller le film de Jean Pierre Darroussin:  » Le pressentiment » qui parle un peu de cela au sein même de la capitale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *