6 commentaires


  1. ·

    Quel texte touchant … les mots, la photo, la chanson … une lecture aussi apaisante que les moments qu’il décrit.
    En te souhaitant que la parenthèse de quiétude dure 😉

    Répondre

  2. ·

    Jolie note, l’essentiel est que tu te sentes bien et en accord avec toi même. Les autres….

    Répondre

  3. ·

    Merci Denis 🙂

    Les autres…. Bah on a toujours du mal à ne pas en tenir compte, mais en vieillissant, ça vient 😉

    Répondre
  4. Andrea
    ·

    C’est très beau.

    Les enfants sont effectivement une sorte de rocher, auquel on peut s’accrocher en cas de tempête, de coup dur, notamment avec les « autres » de l’extérieur ( un pb relationnel au boulot, un ami qui meurt d’une maladie…ou autre !! ) ; ils nous aident à nous ressaisir, à ne pas nous laisser aller, à relativiser.

    ( Désolée je n’arrive pas à m’exprimer aussi bien que toi ) :S

    Répondre

  5. ·

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *