7 commentaires


  1. ·

  2. ·

    Je le trouve parfaitement normal le pétage de plomb de BNN. Faut de l’entrainement pour passer outre la connerie des gens. Et je me demande s’il ne faut pas, aussi, un baptème du feu.

    Répondre

  3. ·

    J’avais lu l’article sur Books et instantanément je m’étais projeté dans un monde où Internet ne serait peuplé que de Community Manager robotisés et de bots spécialisés en personnal branding.

    Ce qu’à fait Birdy Nam Nam soulève non seulement la question du discours humain vs le discours aseptisé, mais aussi celle de l’honnêteté vs la stratégie commerciale. Parfois je préfère un message débile mais sincère, à un message intelligent (standardisé?) mais forcé.

    Après ça ne les empêchera pas de payer les conséquences…

    Répondre

  4. ·

    Ce qui m’a le plus émue dans ce qu’ils ont dit c’est que tout le monde pensent qu’ils vivent comme des rock star alors que pas du tout.. Je trouve que c’est une réalité qui manque d’être entendue.

    Répondre
  5. Catnatt
    ·

    Moi aussi Birdy Nam Nam m’a touchée. On voit bien qu’ils sont sous pression et qu’ils ont explosé.

    Même s’ils doivent gérer le bordel derrière, j’aime bien ce qu’ils ont fait. A force d’être obsédé par la gestion du fan, porte de sortie à tous les problèmes de l’industrie de la musique, on n’est plus face à des artistes mais des vrp.

    Ca me gave.

    Répondre
  6. Baci
    ·

    Moi je sais pas qui est BNN ou leur histoire donc je vais répondre pour le reste.

    J’ai du mal à penser que qui que ce soit puisse être dans la spontanéité sur internet, même si certains comportements me font espérer le contraire…
    Je suis depuis toujours dans la gestion de ma virtual life, alors que j’ai zero influence et quasi aucune visibilité, obsessionnelle que je suis de ne pas mélanger les 2.
    Je crois, mais peut-être me détromperas-tu que je ne suis pas la même ici et en vrai. Parce que l’ecran et la vitesse de frappe permettent de réfléchir plus que les mots qui sortent de ma bouche parfois sans filtre.

    Je disais il y a qq temps à des collègues qu’il me semble impensable voire inconscient de ne pas contrôler son identité numérique. C’est une conviction profonde, quelle que soit ta vie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *