Playlist avril 2012 / L’eau qui dort

 

Playlist plutôt électro malgré le début folk soul. Chapelier fou en plein temps des gitans qui ferait son odyssée de l’espace. La faille spatiotemporelle de Tristesse Contemporaine : tellement XIXème siècle avec un aller simple pour la fin du XXIème (Interview à venir). « Cochon Ville », Sébastien Tellier simple mais addictif. La folk lyrique de Lost in the Trees. Ils portent tellement bien leur nom. En fait pas grand chose à dire, vous n’avez qu’à écouter si vous le souhaitez. Juste dire qu’il y a un truc de maniaque dans cette playlist et je me demande qui va le remarquer…

 

Pour écouter c’est ici

 

Comme d’habitude… Petite précision, les titres des playlists tirent toujours le nom d’une chanson qui y figure. C’est juste pour m’y retrouver. Cela n’a aucune signification particulière, juste parce que ça sonne bien. Par ailleurs, ne me dites surtout pas que vous l’écoutez en vrac, ça a le don de m’agacer.  Mine de rien, je mets les morceaux dans un certain ordre. Rien n’est fait au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.