10 commentaires

  1. Thierry
    ·

    Merci pour cette série passionnante pour les normopensants. Cela aide vraiment à capter comment fonctionnent les neurodroitiers, et donc à pouvoir éprouver plus d’empathie à leur égard.

    Répondre
  2. Annie
    ·

    Oufff…Tu crois qu’on peut posséder toutes ces caractéristiques (ou presque) sans être neuro-droitière (je ne suis pas borderline, je connais très bien la problématique) ? Ou qu’on peut être neuro-droitière sans être surdouée ? Je me reconnais tellement…Tellement…Tu penses rédiger ton billet sur les relations amoureuses prochainement ? Bien hâte de voir ce que tu as à dire à ce sujet…;)

    Annie (du Québec)

    Répondre

  3. ·
  4. François
    ·

    Toi, il faudra que je te parle d’un truc un jour…

    Répondre

  5. ·

  6. ·

    Je lis chacun de tes mots comme si tu racontais ma propre histoire. C’est déroutant, extraordinaire, magique… Je suis vraiment émue et heureuse d’être tombée sur ton site, si longtemps après tes posts… Je revis grace a cette découverte, je commençais à perdre pied, maintenant je peux avancer grâce à ces données!

    Répondre
  7. Catnatt
    ·

    Hello tout le monde 🙂

    Je vais poster ce commentaire sur chaque billet sur les neuros droitiers.
    A titre informatif, je suis à ma deuxième séance de pba. Cela peut probablement aider certains d’entre vous :). En tout cas, moi, je me sens de plus en plus harmonieuse. (effet placebo ou pas)

    Vous pouvez vous renseigner ici >> http://www.psycho-bio-acupressure.com/

    Répondre
  8. Daniel
    ·

    Bonjours à tous , la solitude ( … être incompris..) fait le plus mal ! Je trouve regrettable qu’au Québec le sujet soit si peu connu. Si quelqu’un connaît un organisme implanté au Québec faite le moi savoir ; si non je devrai le crée :))
    P.S. Annie (du Québec) je suis impatient tout comme toi de lire la suite sur les relations amoureuse .
    Merci pour ce blog .
    Daniel ( du Québec )

    Répondre
  9. Guy
    ·

    Merci… tomber sur ce blog et me sentir proche, voire un peu frangin parfois dans votre texte et dans les commentaires.
    C’est même troublant comme le dit Sarah, très
    Bonne route !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *