11 commentaires

  1. @Clem_Flem
    ·

    Mon dieu, surtout ne vous arrêter pas !

    C’est avec ce genre d’écrit précieux que je prend conscience de mon enfance, de ce que j’étais, mes « visions du monde » d’alors, les revivre ou les comprendre, je ne sais pas… Et voir mes parents sous un autre jour.

    J’ai du mal à retranscrire ce que je ressent, en tout cas merci.

    Répondre
  2. bibz
    ·

    Je peux te faire un bisou ?

    :*

    Merci 🙂

    Répondre
  3. Catnatt
    ·

    @Clem , merci 🙂

    @Bibz Evidemment…

    Répondre

  4. ·

    Merci au précieux commentaire de @Clem_Flem qui m’a alerté juste avant de survoler un autre blog sans vraiment lire.
    J’ai pris ma respiration et j’y suis allé. J’ai pris mon temps et pendant ces quelques lignes j’étais avec vous et Baptiste suspendu moi aussi à ce bref instant.
    Merci.

    Répondre

  5. ·

    Magnifique ! Se rendre compte du temps qui passe, rend l’avenir plus doux. En même temps dans l’âge le plus dur, c’est le souvenir. Le souvenir est une image de l’amour, puisque c’est tout ce qui nous reste à la fin.

    Répondre

  6. ·

  7. ·

  8. ·

  9. ·

  10. ·

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *