Les législatives 2012, ce moment qui passionne les foules…

Parlons de cet événement qui passionne les foules en ce moment : les législatives. Il est curieux qu’après la grande ivresse de la Présidentielle, la gueule de bois s’abatte sur les législatives. Ou pas. Sur les réseaux sociaux, j’ai l’impression qu’on fait semblant, que tout est extrêmement poussif. La même mécanique est en place, le PS comme au premier tour n’en finit pas de quasi exiger que nous votions pour eux.

 

J’entends cet argument, il est logique qu’après avoir voté François Hollande au premier tour, on continue en votant pour le candidat de ce parti. Pour autant, ce n’est pas aussi simple, cette élection concerne ma vie au quotidien et je n’ai pas envie de voter bêtement comme un mouton bien élevé.

 

Alors, voyons les possibilités qui me sont offertes :

 

« Les candidats dans la 16e circonscription de Paris, les suppléants (non concernés par la loi sur la parité) et le numéro d’emplacement sur les panneaux :

 

1 – CIARDI Michel (RBM : Rassemblement Bleu Marine) – Suppléant : Isaac Levy

2 – SEBBAN Serge (POI : Parti Ouvrier Indépendant) – Suppléante : Claudine Fleuridas

3 – KAZI Rudy (PCD : Parti Chrétien Démocrate) – Suppléant : Nicolas Autrou

4 – JOMIER Bernard (EELV : Europe Ecologie Les Verts) – Suppléante : Aurélie Solans

5 – GUIGAWafa (NPA : Nouveau Parti Anticapitaliste) – Suppléante : Angela Stefanatos

6 – GIANNESINI Jean-Jacques (UMP) – Suppléante : Constance Onghena

7 – ROCHAS Thierry – Suppléant : Sébastien Guillet

8 – HAVAS Adrien – Suppléant : Yan Breliere

9 – SAADI Mustapha. – Suppléant : Vayola Casseus

10 – AKOUN Irène – Suppléant : Marco Jemili

11 – CAMBADELIS Jean-Christophe (PS : Parti Socialiste) : député sortant – Suppléant : François Dagnaud

12 – BROUTIN Thierry – Suppléante : Marie-Claude Merlet

13 – PODGORNY Marina (LO : Lutte Ouvrière) – Suppléant : Nordine El Marbati

14 – TINTI Sergio (FG : Front de Gauche) – Suppléante : Elisabeth Doussain

15 – GHIOTTI Christian – Suppléante : Christine Merle

16 – BARANDA Violette (CF : Centre pour la France) – Suppléant : John Anderson. »

 

Ya du monde sur la corde à linge…

 

Je vais être plus scrupuleuse, je vais regarder tous les partis cette fois-ci bien que mon cœur et mes convictions soient résolument à gauche. Je n’ai pas forcément le temps d’approfondir mais je vais noter les principales propositions qui sont faites.

 

Je commence par taper le nom de Michel Ciardi sur google : un vrai régal entre Riposte laïque et Fdesouche. Tout ce que j’aime… Son programme n’est pas personnalisé au XIXème arrondissement, il est celui du rassemblement bleu-marine du Front National, autrement dit : « Les élus du Rassemblement Bleu Marine choisiront toujours la France et refuseront la fuite en avant européiste, ils défendront un Etat fort face à l’ultralibéralisme de l’UMP et du PS, ils soutiendront en toutes circonstances les services publics, une école exigeante, des salaires et des pensions plus élevés, l’égalité républicaine, la méritocratie et la tolérance zéro. L’arrêt de l’immigration et le soutien à la famille seront des objectifs importants. Le protectionnisme intelligent sera le coeur de leur action pour la réindustrialisation et l’emploi. L’appui aux TPE, PME et PMI sera total, alors que les grands groupes du CAC 40 devront enfin s’acquitter d’un impôt à la hauteur ». De grandes généralités parfois xénophobes qui ne coûtent pas grand-chose et rien pour mon arrondissement. Au revoir et merci. (source)

 

Serge Sebban du parti ouvrier défend ceci : « Retrait des plans d’austérité ! Pas de consensus autour d’une prétendue « nécessité de réduire les déficits publics » ! La dette n’est pas celle des travailleurs ! Annulation de la dette ! » (source ici ). Bien… Mais encore ?

 

Rudy Kazi sur son site est un peu plus précis apparemment. Quelques engagements pour la France et une partie beaucoup plus longue concernant le XIXème. Problème ? Deux insertions au milieu de considérations très très générales : « Remettre d’actualité les valeurs dans nos quartiers en travaillant notamment avec les responsables religieux ». Heu… non. Et « Casser l’oisiveté (mère de tous les vices) par 1e programme global « d’occupation » ». En fait, il va occuper tout le monde. Comment, on ne sait pas et quelle est sa définition exacte de l’oisiveté, on ne sais pas non plus. Au revoir et merci. (Source)

 

Bernard Jomier de EELV. Déjà, j’en sais un peu plus sur lui, c’est un Cohn-Bendiste convaincu. Argh. Ca commence mal, DCB m’agace prodigieusement depuis quelques temps. Sur le site de Bernard Jomier, impossible de trouver un texte avec ses propositions regroupées. Le grand bordel sous forme d’actualités. (source ) J’apprendrai juste grâce à l’affiche qu’on va « vivre mieux ». Bien… Ayant voté EELV au premier tour des présidentielles, je serai incline à voter pour lui. D’autant que c’est le seul qui a organisé une campagne un peu originale : lundi dernier, lui et quelques militants se baladaient en vélo et échangeaient dès qu’ils pouvaient avec les habitants. Si je vote EELV, je reste cohérente avec mon parcours et je ne dessers pas trop le PS. Je le note.

 

Passons à Wafa Guiga. Impossible de trouver la moindre feuille de chou sur internet à son propos. Ca défie l’entendement. Après moults recherches, j’apprends que le programme du NPA aux législatives consiste à : Réquisitionner le secteur bancaire et celui de l’énergie. Une planification (mot qui a tendance à me faire penser à l’URSS mais bon). Un gouvernement de travailleurs. Une mobilisation d’ampleur, comme en 36 ou en 68… (Ha ouais quand même). Un plan de bataille contre la dette et contre les plans d’austérité du gouvernement. En même temps, le NPA n’a jamais caché son goût pour la révolution. Mais si cela ne les embête pas trop, avant la grande révolte, j’aimerais essayer une solution amiable. (source)

 

A présent, un de ceux dont j’ai vraiment voulu me débarrasser : Jean-Jacques Giannesini de l’UMP. Tu cliques sur son site et tu tombes sur… 10 bonnes raisons de ne pas voter Cambadélis. C’est-y pas hyper constructif ça ? Ceci dit, c’est accablant pour le candidat PS. Je ne savais pas qu’il était 560ème sur 577 députés à cause de son absentéisme et qu’il n’habitait même pas le XIXème arrondissement. Sur l’affiche de Giannesini, tu apprends sa biographie, celle de sa suppléante et l’argument massue : « C’est l’amour du 19ème qu’il veut mettre à mon service » et surtout c’est caca que la gauche ait les pleins pouvoirs. Convaincant n’est-il pas ? (source)

 

Thierry Rochas, hé bien on ne sait pas. Il n’y a que son facebook et je ne résiste pas au plaisir de vous fournir son affiche. (Ce que je préfère c’est la conclusion)

 

 

Et à ce moment-là vous réalisez qu’il est pris en photo avec… Morin ! Fin de l’histoire.

 

Mustapha Saadi est le candidat de l’alliance centriste et radicale. Je ne sais pas ce que c’est. Il défend à près tout et n’importe quoi : un peu de droite, un peu de gauche, il dit qu’il votera en fonction de la pertinence du texte. Pourquoi pas mais j’ai un peu de mal avec le « véritable enseignement dans les établissements scolaires du sentiment d’appartenance à la nation française » parce que je ne comprends pas très bien à quoi ça rime et ça sent quand même bon le rassemblement bleu-marine. (source)

 

Irène Akoun a une particularité. Il semblerait qu’elle soit carrément la doyenne des candidats aux législatives ^^. 85 ans au compteur. Elle représente le « divers centre » et je n’ai à ce jour toujours pas trouvé quoi que ce soit la concernant.

 

Et voilà mon chouchou #ironieinside : Jean-Christophe Cambadélis. Vous savez celui qui se rend à la remise de la légion d’honneur de Patrick Buisson avec Melenchon. Celui aussi qui aimerait bien être à la tête du PS. Celui qui n’habite pas sur place. Celui qui ne fout quasiment jamais les pieds à l’Assemblée Nationale. Notons que sur son site, il n’y a rien sur les législatives, il y a juste un fond avec le slogan merveilleux : « Et maintenant donnons une majorité au changement ». Point barre. Il se fatigue pas des masses, le garçon, tellement sûr d’être réélu.

 

C’est à ce moment-là que ô stupeur, j’apprends que nous avons un candidat royaliste. #WTF ! Je vous en supplie, faites un tour sur cette page, c’est priceless ! Ils veulent porter les valeurs royales sur les bancs de l’Assemblée. Sachez que la révolution est une grosse merde et le 14 juillet une date fatale à la France. Rien que ça. Et aussi « Il y a dans toute société deux forces contraires ; la première s’appelle la monarchie, la seconde la démocratie.Si la démocratie l’emporte, le lien social se relâche et la société se dissout dans l’anarchie ; si au contraire la monarchie domine, le lien social devient une chaîne et le césarisme reste la loi de la Société.« 

 

(Modifié suite à une erreur monumentale de ma part : confondre FO et LO)

Marina Podgorny de LO. Bon, j’imagine que le trip de Lutte Ouvrière, c’est une démarche collective, mais j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur Marina Podgorny ainsi que le programme défendu pour les législatives mais voilà :

 

 

OU

 

 

Accessoirement, je ne suis pas tellement intéressée par ce qui se passait au Brésil mais plutôt focalisée (bêtement hein, j’en conviens) sur ce qui se passe dans le XIXème arrondissement de Paris… Quant au programme, il s’agit du même que pour les présidentielles, à savoir interdiction des licenciements et le partage du travail avec le maintien du salaire et les travailleurs n’ont pas à payer pour la crise. Point.

 

Passons au Front de Gauche avec Sergio Tinti. Pas de surprise, c’est le prolongement de la Présidentielle : « L’humain d’abord ». Je cite : « la gauche ne doit plus se rendre complice des crimes du FMI qui plongent le monde dans la crise et des diktats des dirigeants européens. Nous voulons la rupture ! Elle se construira en premier lieu en élisant à l’Assemblée nationale le plus grand nombre possible de députés du Front de gauche. Nos députés proposeront des lois qui s’appuieront sur le programme « L’Humain d’abord ! » porté tout au long de la campagne présidentielle. Elles seront le prolongement de vos luttes ». Problème, je n’ai pas voté pour le Front de Gauche aux présidentielles car certains points de programme me semblaient douteux. Ceci dit, pourquoi pas ?

 

Ensuite, nous avons le parti pour la décroissance avec Christian Ghiotti. Regardons ce clip de campagne :

 

 

 

J’adore ! Ca me parle, c’est simple et efficace. Voir ici et surtout la vidéo.

 

 

Pour terminer, le Modem avec Violette Baranda. La déclaration d’intention est fair play vis à vis de Hollande et le programme est le même : celui de François Bayrou qui a remporté le succès que l’on connaît et pour qui je n’ai pas voté. (source)

 

Après cette analyse, certes courte, incomplète et fatalement subjective, j’hésite encore entre le parti de la décroissance et EELV. Mais je crois que le parti de la décroissance me parle plus. Je me déciderai au dernier moment, vraisemblablement et pour le second tour, je verrai bien le choix qu’il me restera entre la peste et le choléra…

 

 

 

4 commentaires sur “Les législatives 2012, ce moment qui passionne les foules…

  1. Salut, une énorme erreur s’est glissée dans cet article : il y a confusion entre FO, qui est un syndicat, et LO, un parti politique. Les deux n’ont d’ailleurs rien à voir. Il est donc normal de ne rien trouver sur le candidat de LO sur le site officiel de FO 😀

    1. Hello 🙂
      Mes plus sincères excuses, j’aurais dû faire plus attention que ça. Ca m’avait fait tiquer mais j’avoue que je suis allée vite (les législatives me passionnent ^^). Je rectifie au plus vite.
      Un grand merci

  2. Merci d’avoir parlé de la décroissance, d’avoir diffusé notre clip et un peu parlé de moi… 0,92 pour cent au final dans la circonscription, et 333 voix quand même, en 7° position sur 16.
    Nous nous rassemblons, la décroissance ne se structure sur le plan politique que depuis 2006, il faut faire vite pour rassembler, car le temps presse. Curieux, nous sommes des escargots pressés!
    Cordialement.
    Christian Ghiotti

  3. Bonjour Mr Ghiotti 🙂

    Je vous le dis, j’ai voté pour vous. Je fais partie des 333 voix !

    Continuez, c’est je trouve, un bon score pour une formation récente.

    Merci d’avoir pris la peine de commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.