10 commentaires


  1. ·

    Je comprends la colère et la logique mais je pose une question.

    Toi et d’autres trouve que le site pue. Le site essaie de faire un mea culpa et de repartir sur des bonnes bases. Et tu trouves que ça pue double. Admettons.

    Mais dans ce cas quelle solution pour Ragemag afin de repartir sur des bonnes bases ? Est-ce que ça aurait du se faire progressivement en silence sans que le nouveau redac chef s’explique ? Ou est-ce que le site était pour toi condamné ?

    Je prends pas parti je me demande juste ce que toi tu aurais voulu qu’ils fassent pour te convaincre.

    Répondre
    1. La Peste
      ·

      Que Ragemag disparaisse serait une excellente façon de repartir sur de bonnes bases.

      (Ok je sors)

  2. Catnatt
    ·

    P… de bonne question.

    Je crois que ma réaction est viscérale et personnelle. Ragemag pourrait devenir un truc formidable que ça ne changerait rien pour moi.

    En fait, je crois que l’équipe dirigeante prend les gens pour des cons. Disons que leur démarche est honorable mais qu’ils n’ont aucune crédibilité à mes yeux, ce qui tue automatiquement leur démarche.

    Le billet de blog qui a mis le feu aux poudres (un truc sexiste mais alors c’était ahurissant) était publié depuis 3 semaines. Je veux bien qu’on ait pas le temps de vérifier mais trois semaines, c’est long hein… Sans compter que le type en question, ils l’ont bien recruté pour ce genre de conneries.

    Après si Ragemag s’achète une ligne éditoriale, qu’on puisse identifier leur adn clairement, et que les gens continuent de lire et de défendre ce site, voire gagne du lectorat. Grand bien leur fasse.

    En ce qui me concerne c’est mort.

    Je ne sais si ça répond entièrement à ta question mais quelque chose qui s’est construit de manière aussi merdique mériterait une dissolution. Quitte à ce que l’équipe qui reste monte autre chose. Mais ce n’est que mon avis de bourrique psychorigide :p

    Répondre

  3. ·

    Ma question était « que faire pour qu’ils se rachètent à tes yeux ». Ta réponse « rien » répond donc bien à ma question. ^^

    Répondre
  4. Catnatt
    ·

    Rien parce que ceux qui ont laissé faire parce que ça les arrangeait bien sont encore là

    Répondre
  5. Lux
    ·

    Donc en fait Ragemag a fait du Ilikeyourstyle (i.e. du facho branché) juste pour se faire un nom c’est ça ?

    Répondre
  6. Redheadair
    ·

    « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. »

    Oups.

    Répondre
  7. Catnatt
    ·

    Oui j’imagine que ce proverbe à la con s’applique à l’antiracisme, au féminisme, à la défense des droits des homosexuels, à la shoah ?

    Oups un point Godwin

    Répondre

  8. ·

    Triste procès d’intention que vous nous faites. Mais au moins deux choses à rectifier. La première est qu’Arthur n’est pas parti et Benjamin était déjà numéro 2. L’équipe grossissant, une redéfinition des rôles a été effectuée. Si vous prenez le temps de regarder l’organigramme en dessous vous verrez d’ailleurs que ça a encore bougé. La seconde est que la ligné idéologie a toujours été claire : Ragemag est un magazine socialiste et donc antilibérale. En tant que magazine de gauche radicale, nous nous opposons à la droite libérale et l’extrême droite réactionnaire et nous participons au débat d’idée au sein de notre camps, même s’il nous est arrivé de le faire de manière très violente.

    Bien à vous

    Répondre
  9. catnatt
    ·

    oui oui.

    Et Michea est le chef des petits poney violets…

    Ms puisque vous êtes si formidable, pourquoi se planquer derriere un pseudo rageux anonyme ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *