Une journée de féminisme ordinaire

Je me lève un 29 mai, pleine d’entrain, le poil luisant et la frustration sexuelle en étendard (ben oui, je suis féministe ^^), je me lance un café et j’ouvre twitter. Fatale erreur ! Je ne le sais pas encore mais cette journée va être fascinante.

 

8h44

 

Je lis une véritable révélation grâce à Embruns.net (voir le billet complet ici) :

 

 

P… ça pique !

 

Tout s’explique, les dictatures du monde entier sont des systèmes matriarcaux. C’est un certain Ambroise G*** dit Athanase Ducayla (#toutsimplement) qui nous fait cette subtile démonstration. Nous noterons que le communisme et le nazisme auront réussi le prodige d’installer des tyrannies matriarcales sans JAMAIS avoir de responsable femme à leur tête. C’est extraordinaire !!

 

 

Ambroise, guerrier moderne

Je ne suis pas obtue, je me remets en question. Si j’applique la théorie d’Athanase à mon petit système, mes enfants vivent en dictature car en tant que femme et mère célibataire, je ne sais pas me sacrifier et affronter la réalité. Bigre ! ILS SONT EN DANGER !!! J’envisage de contacter Patrick Balkany et de lui proposer qu’on vive tous ensemble avec Isabelle pour sauver mes enfants de ma tyrannie.. et de mon pêché mignon : je crois que je peux l’avouer à présent, quand je rentre chez moi, j’aime bien enfiler des tenues un peu confort et j’ai donc toute une collection d’uniformes militaires datant de l’URSS. Ca me rappelle le bon vieux temps, j’en enfile un et je me sens enfin femme. C’est beaucoup plus seyant qu’on ne le pense, surtout la collection grandes-famines-et-épuration de 36/37 (ben quoi ?).

 

 

10h28

 

Une association sponsorisée par 5 à sec

 

 

Mais… Mais…Mais qu’est-ce que c’est ? ^^

 

Les Antigones veulent combattre les Femen. Elles se définissent comme « filles de, mères de, épouses de ». J’ai bêtement tendance à me considérer surtout comme femme point barre mais apparemment c’est plus sain d’accrocher un homme à son statut, c’est encore mieux que le bag XXL. Tout de blanc vêtues, avec elles la toge fait son retour avec en filigrane la pureté et la virginité (et les frais de pressing, le blanc c’est salissant). Je ne serai pas mesquine, je n’évoquerai pas l’histoire d’Antigone, produit d’un inceste entre Oedipe (#ahem) et sa mère Jocaste. Les Antigones, tu vois, ce sont de vraies femmes (dixit des commentateurs masculins).

 

« La femme a sa dignité, celle-ci ne passe pas par l’exhibitionnisme et l’hystérie. Elle passe par notre sagesse, notre calme et notre détermination à bâtir notre avenir. Filles de nos pères, épouses de nos maris, mères de nos fils, nous ne rejetons pas les hommes. Nous sommes au contraire persuadées que c’est avec eux, en complémentarité, que nous construirons notre avenir. »

 

Ha merde, c’est vrai que, moi, je veux éliminer tous les mecs de la surface de la planète, prendre le pouvoir et surtout ne jamais construire notre avenir avec les hommes. C’est simple, je me balade toujours à l’extérieur nue et éructant avec mon fusil d’assaut pour tirer à vue dès que j’aperçois une couille… ( je vous laisse méditer sur cette vision quelque secondes)

 

 

 

Bien…

 

Reprenons…

 

Evidemment, je ne parlerai pas des liens que ces jeunes oies blanches entretiennent avec les identitaires, ce serait vraiment moche de ma part.

 

(MAJ : Je fouille mon placard : p… j’ai pas de toge ! J’envisage de teindre en blanc ma réplique de l’uniforme de Staline)

 

11h03

 

 

Le rouge à lèvres est indispensable à la prise de Lybrido

 

Ha.

 

V’là autre chose, dites donc…

 

 

Le viagra féminin va débarquer. Ca aurait pu être une bonne nouvelle sauf que les scientifiques s’inquiètent. Je cite :

 

Lybrido : un cocktail si efficace que certains scientifiques redoutent qu’il pousse certaines à la nymphomanie…

 

OH.MAN.DIEU. NOUS SOMMES EN DANGER (encore) !

 

Je m’arrête de courir partout deux secondes (nan mais c’est vrai, je sais plus où donner de la tête ce matin, youhouuu), la bave aux lèvres, le poil flottant, le sein à l’air et la kala à la main (Je rappelle que je suis toujours le sniper de la bite, faut suivre les gars). C’est un vrai merdier cette histoire : faut que je m’organise ; nymphomane et serial killer, va falloir que je hiérarchise mes priorités. Phase 1 : prendre un lybrido, sentir une diabolique montée de libido, phase 2, sortir armée et nue, avoir de multiples relations sexuelles et enfin phase 3, éliminer les partenaires. Ca va devenir un full-time job, bordel, il faut que j’en parle à mon patron. Evidemment, je n’évoquerai pas l’absence de ce type de remarques quand le viagra est sorti pour les hommes, hein… (source ici)

 

13h15

 

Je déjeune dans un resto italien et j’ai des vapeurs quand je regarde le cuistot : un des types les plus torrides qu’il m’ait été donné de rencontrer. J’essaie de me reprendre, je suis féministe, je n’ai pas de désir sexuel, je suis mal baisée ou pas baisée du tout, ça dépend des jours et surtout d’un homme charitable qui voudrait bien se dévouer me sauter (poke @jmdesire2012).

 

16h

 

Oh mon Dieu, des nichons !

 

 

« les employées de la compagnie ferroviaire de Virgin ont refusé de refuser de porter leurs nouvelles blouses, rouges aussi, mais dont le tissu trop fin (cheap, même) dévoile leurs dessous et la coupe bien trop ajustée fait loucher sur leurs seins. le directeur a déclaré sans rire au Telegraph: «Il est important que nos employées se sentent à l’aise, nous leur avons donc offert des chèques-cadeaux afin qu’elles trouvent de nouveaux sous-vêtements à porter sous leur blouses». » (voir ici)

 

Putain, le mec, il se démonte même pas, tranquille, sans pression : le problème ne vient pas de la tenue mais des dessous. Et tout le monde sait qu’avec 24 euros, tu peux t’acheter PLEIN de dessous. Ils sont pas radins chez Virgin… à défaut d’être féministes. Je m’en fous, je ne suis pas concernée, je suis ou à poil ou en militaire, je vous le rappelle. Et si je porte des culottes, c’est des sloggy car une féministe ne porte JAMAIS de dessous sexy, c’est interdit, tout le monde est au courant.

 

17h37

 

Hitler était une femme, en fait.

 

18H20

 

Carla Bruni, la femme de celui qui est « incroyablement souple et fonctionnel » ^^, n’a jamais eu recours à la chirurgie esthétique car ça fait une tête bizarre. J’adore quand une gonzesse se fout pas de ma gueule.

 

20h20

 

« le RETOUR du matriarcat en Occident »….

 

QUEUA ?!!!

 

Bordel de merde, je ne savais même pas qu’il était passé…On me cache tout, on me dit rien ! Probablement un complot fémino-socialo-franc-maçonnique.

 

L’article en question que non je ne linkerai pas, je ne les aime pas du tout sur cette plateforme, réussit le prodige (encore un) de ne JAMAIS prendre le temps d’expliquer à quel moment l’occident a vécu dans un système matriarcal. On ne va pas chipoter pour deux, trois précisions historiques, c’est petit-bourgeois et assez vulgaire, hein…

 

22h30

 

Avec ma kala on fait un câlin.

 

23h15

 

Je commande une toge sur la redoute.

 

23h17

 

Je prends un somnifère.

 

23h18

 

Merde, je me suis plantée, c’est ballot, j’ai pris un lybrido ( ça rime, t’as vu ?)

 

23H19

 

Je regarde ma kala avec concupiscence…

 

Cette journée fut très instructive. Evidemment, ce billet est léger et ne prétend à rien d’autre que de ricaner un peu, toutes les anecdotes ne sont pas à mettre sur le même plan. Je suis probablement paranoïaque mais j’ai comme la sensation que le féminisme se fait attaquer de toutes parts (encore plus ?) depuis quelques temps. Oh, rien de très spectaculaire, c’est distillé de ci de là mais il n’empêche. On parle tranquillement d’avortements de confort tout en se prétendant féministe, on parle de dignité et de « vraies femmes », le désir féminin fait toujours aussi peur, j’en passe et des meilleures. Je crois qu’il faut être particulièrement vigilant. Le machisme se couvre de couleurs pastels mais il sera toujours le machisme. Faut pas se tromper…

 

(Un grand merci @Vinceakadiego et @Sophie_Gourion que je vous incite à suivre et grâce à qui j’ai trouvé quelques unes de ces perles)

 

Et en prime, un petit gif de la part de @anotherwhisky « Mes copines féministes et moi » <3

 

 

MAJ de 17h09

 

Bon, comment dire, comment trouver les mots justes… J’aimerais que la Redoute me file un pourcentage sur les ventes réalisées grâce à moi, faut pas déconner quand même !

Voilà ce qu’un pote a eu comme pub sur son profil facebook

 

 

Facebook, la réactivité

 

 

22 commentaires sur “Une journée de féminisme ordinaire

  1. Pour rester dans le ton : avec Ambroise on est paré. J’aime bien le style « une journée de … ». Cela me rappelle le Tribunal des Flagrants Délires et Luis Rego.
    Sur le fond : on n’est pas sorti du sable.

  2. Tout cela est désespérant.
    Merci pour ce billet malheureusement assez réaliste.

    PS: heureusement que les femens n’ont pas fait parler d’elles ce 29 mai

  3. Tout ceci est tellement vrai mais pour ajouter une note optimiste, je dirais que s’ils sont si virulents et qu’ils cherchent de nouvelles façons plus subtiles d’attaquer c’est qu’on leur fait un peu peur non ? Que le patriarcat prend l’eau même si ce n’est pas encore très visible. La communauté féministe sur les réseaux apporte beaucoup même s’il y a plusieurs féminismes et il faut continuer à lutter contre toutes les ruses. Nous sommes des guerrières du quotidien !

  4. Merci à tous pour vos commentaires, c’est vraiment gentil d’avoir pris 2mn pr en laisser un.

    J’ai bien ri en l’écrivant et si ça était le cas pour vous, c’est gratifiant.

    Je suis contente de la conclusion aussi, oui, on peut en rire mais ne jamais perdre de vue que ce sont quand même des attaques en règle contre les femmes.

    Encore merci 🙂

    1. C’est que t’habites un peu loin mon gars…

      Et en plus si tu baises comme tu commentes, ça doit être d’un chiant… Pas d’imagination, pas de subtilité, pas de charme, pas d’intelligence, pas de créativité, pas d’empathie. Les jours de folie, ça doit être une missionnaire dans le salon ou une pipe dans une bagnole entre Ahun et Aubusson… (23 Creuse)

      C’est un coup à me retrouver en train de faire la liste des courses dans ma tête jusqu’au moment où je vais laisser échapper « Oh bordel, j’ai failli oublier le nettoyant WC ! »

      Non, en vérité, je suis au regret de décliner cette invitation pourtant tellement attractive

      #ahem

  5. Oui, il y a bien dans l’atmosphère une attaque du féminisme. Mais est-elle si étonnante, si inattendue, quand on voit le développement de l’extrême-droite depuis quelques années ? Les réactionnaires et nostalgiques de Vichy entraînent avec eux des schémas qui s’accordent assez mal avec l’égalité entre les hommes et les femmes.

  6. Je me suis régalé en lissant cet article. Ce que j’aimerai écrire comme toi <3
    Bref. J'adhère à ce blog, j'étais déjà féministe, mais cet article me conforte dans mes idées 🙂

  7. Suis ravie que ça vous ait fait rire ! Merci <3

    @ALice

    Oui, je suis d'accord, effectivement avec la reprise du poil de la bête…. de l'extrême droite, on a droit à des attaques en règles encore plus que d'habitude.

  8. Sans oublier la vérité qui se cache sous se billet … Qu’est-ce que j’ai pu rire … Merci . Bon il n’y a plus ma taille chez La Redoute alors je vais essayer un autre temple du prêt à porter du même acabit !! Si la toge fait son grand retour !!
    Merci encore et à dimanche prochain ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.