L’attaque des claviers

Mon père a 82 ans. Autant dire que c’est un vrai choc générationnel entre lui et mes enfants. Mais tout le monde fait de son mieux pour essayer de comprendre l’autre, surtout au sujet d’internet et les ordis. Il en a fait un petit poème. Il en a écrit d’autres dont un pour que j’arrête de fumer dans les années 90 et un autre sur mes relations avec la poste quand j’étais une petite conne. Il m’a toujours fait rire avec ça et là encore plus avec cette « révolte des grands-parents ». Et je trouve ça super mignon !

 

(September 28, 1949) Analog Computing Machine in the Fuel Systems Building.

 

 

A Charlotte & à Baptiste (juillet 2013)

 

 

Penchés sur leurs ordis comme des niquedouilles

Leurs grands yeux dilatés fixés sur les écrans

Partis loin de ce monde à grands pas de géant

Ils nous laissent bien seuls nous autres pauvres andouilles

Puis soudain ils s’animent et leurs doigts frénétiques

Tapent sur le clavier tels de nouveaux Chopins

On clique de partout sans faire tchicoumique

Ils entrent dans la gloire d’un éternel sans fin

Mais nous , que sommes nous ? Des amortis ignares !

Ballotés, dépassés, voués aux gémonies

Isolés , distancés , larguées sont nos amarres

Eloignés à jamais de leur beau paradis

Alors révoltons nous , attaquons le clavier

D’un clic impérial venu du fond des âges

Montrons que nous aussi nous sommes des guerriers

Et surfons sur le net comme de vrais sauvages .

 

 

4 commentaires sur “L’attaque des claviers

  1. Merci pour lui 🙂

    On a bien rigolé avec les enfants. Par contre, je ne lui répèterai pas, j’ai trop peur qu’il débarque après sur twitter :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.