11 commentaires


  1. ·

    Pas d’accord. Du tout.

    le problème c’est pas d’avoir élu hollande, c’est d’avoir donné les clefs au PS,

    le candidat Ps était la seule chance d’alternance, donc Hollande en l’occurrence,
    mais le PS a la majorité absolue à l’assemblée,
    et ça c’est vraiment la merde, avec une majorité relative ils auraient été obligés de tenir vraiment compte des autres partis de gauche, pas seulement à la marge.

    si c’était pas hollande c’était sarkozy, et toujours plus de guéant, de hortefeux, de woerth, de dati, d’estrosi…

    Une partie des législatives nous échappe, tous les accords en amont entre partis pour se répartir les circonscriptions. Le Ps est très doué à ce jeu là, en négociant les bonnes circonscriptions à leur avantage, ils ont ramassé la mise.
    L’autre partie des législatives nous incombe en tant qu’électeurs : voter pour d’autres candidats de gauche que celui du PS.

    c’est un jeu à 2 étages :
    la présidentielle fait gagner soit la gauche soit la droite,
    mais ensuite le contenu véritable et les équilibres internes de cette majorité, c’est au parlement que ça se joue, donc aux législatives pour l’AN, et à long terme aux cantonales et régionales pour le contenu du sénat.

    Donc, pour moi on peut faire tous les reproches possibles à Hollande,
    mais regretter d’avoir voté pour lui c’est se tromper à 100%.
    Ca n’a pas aucun lien, mais… presque.

    cela dit, si tu penses que la majorité de coalition de 1997 ne pourra plus jamais exister, si tu penses qu’il n’y a rien à attendre non plus des autres partis de gauche, alors là effectivement vote blanc, là c’est entièrement logique.

    Répondre
  2. azzyrampa
    ·

    La « belle » majorité de coalition de 1997 a volé en éclat en 2002 sous les coups des socialistes.
    Du coup je comprends les possibles partenaires de ne plus vouloir jouer le jeu, et je ne comprends pas ce qu’Europe Écologie – Les Vert fait encore au gouvernement. Ce ne sont plus des couleuvres qu’ils avalent, mais bien des boas constrictor.
    Tout ce qu’on est prêt à faire pour un poste au ministère…

    Je rejoints Catnatt dans son désir de voter blanc la prochaine fois et dans sa déception.

    La politique est affaires de gestionnaires, il serait peut-être temps qu’elle revienne aux philosophes, non ?

    Répondre
  3. Virginie
    ·

    Totalement d’accord avec toi sur le constat mais ce qui me paraît terrible c’est qu’il s’agisse d’un problème d’homme ( de personne). Avions nous le choix ? Aurons nous le choix ?

    Répondre
  4. Olivier
    ·

    Je suis d’accord sur le fond, et te rejoins sur le vote blanc. Pour ma part, ce sera abstention, car dans le coin où je vis, c’est déjà largement compliqué pour aller voter ( la dernière fois, l’UMP avait muré l’entrée du bureau de vote).

    Sur Hollande, cela fait un an que ma déception est là, le Hollande du Bourget n’existe pas, ou n’existe plus. Tu parles de Thomas Piketty qui était très présent lors de la campagne, maintenant Hollande fait exactement tout le contraire. Personne ne croit à une stagnation des impôts, ils ont une logique de tenir les 3% au plus vite et s’y tiendront.

    Quand Hollande parle de reprise, je trouve ça indécent, le chômage continue d’augmenter ( hausse des radiations de 10%), la pauvreté augmente et l’Etat ne fait rien. Ma déception reste sur un niveau social totalement insuffisant, où les CAF explosent sous la demande ( à Marseille 3 mois de fermeture des agences par ex). Je trouve cela formidable d’avoir un ministère droit des femmes par exemple, pour une égalité, oui vraiment, mais quand on parle réforme des retraites, ce seront les femmes les plus touchées. Ce sont les incohérences qui font mal.

    Que les impôts augmentent ne m’ont pas choqué au début, après mon aigreur vient du fait qu’un groupe de pigeons avec 30000 likes sur une page FB arrivent à avoir des allégements fiscaux, ou le CICE est crée pour avoir 20 milliards d’avantages sans contreparties ( et sans contrôle fiscaux dixit Mosco la semaine passée).
    Je ne parles même pas de Valls tant mon aversion est énorme.

    Répondre

  5. ·

    je suis parti bille en tête sur une approche institutionnelle,
    mais c’est parce que sur l’insuffisance chronique et la lenteur de la majorité actuelle je vois rien de spécial à dire, y’a consensus je le crains,

    le truc qui m’ennuie un peu quand même c’est la fixation sur le personnage présidentiel, qui va pas en s’arrangeant au fil du temps.
    tout ne se joue pas là, même si on peut dire merci à Jospin (ah ah ah), grâce à qui la législative n’est plus qu’un applaudimètre post-présidentielle. grâce à jospin le « gros parti » rafle encore plus la mise qu’avant, je trouve pas ça sain du tout.

    Répondre
  6. margueriiite
    ·

    J’ai 20 ans de plus que toi, mais je te rejoins. J’ai voté FH parce que depuis que je vote, je ne PEUX pas glisser un bulletin plus ou moins bleu dans l’urne. Impossible. Que du rose/plus ou moins rouge. Disons qu’en votant FH j’ai surtout voté contre l’excité à talonnettes, comme tant d’autres de nos concitoyens … Mais c’est vrai que question mou du g’nou, il est champion. Hélas. Mais en 2017, on aura de nouveau le choix entre la peste et le choléra ? Et on fera quoi, alors ? Voter blanc n’est pas une solution, pour moi, sauf s’ils sont enfin comptabilisés et que les calculs de % en tiennent compte. Et encore …

    Répondre
  7. julio
    ·

    Il ni a pas de solution avec la mentalité dominante du monde occidentale, ils ont la croissance comme horizon et ne savent pas faire une autre politique ; et comment ont explique aux citoyens européennes ? Jamais dans sont histoire l’Europe na était aussi riche et puissante, et ils ne savent pas quoi faire de tout cette puissance ! L’Europe a toujours vécu du pillage des ressources de touts les autres peuples et aujourd’hui ils ne savent pas et ne peuvent pas se passés de tout ces biens matériels. Mais aujourd’hui tous les pays ont les mêmes ambitions de développements. Notre monde va à la catastrophe. Toi-même tu réclame encore une relance et encore un petit coup de pouce au pouvoir d’achat parce se que ta mentalité est calquer sur la mentalité occidental. Ortega y Gasset avais sans-doute raison, l’Europe du futur, des barbares avec une technologie et savoir surprennent don ils ne comprennent ni la porter ni les conséquences ! Si l’Europe n’est pas capable dans finir avec le chômage la précarité et la pauvreté c’est parce qu’ils ne veules pas, les moyens ils les ont.
    Moi je m’en fou je retournerais a ma montagne ! Terre sans dieu ou les femmes diriger le destin du peuple ! Cette Europe durera moins que l’empire romain qui n’avait déjà pas réussi à convaincre mon peuple de la montagne !

    Répondre
  8. catnatt
    ·

     » Si l’Europe n’est pas capable dans finir avec le chômage la précarité et la pauvreté c’est parce qu’ils ne veules pas, les moyens ils les ont. »

    Et c’est moi qui réclame une relance ? ^^

    Je ne vois pas du tout où j’évoque cet aspect dans le texte sans compter que je suis pro revenu universel/revenu de base. A part ça j’ai une mentalité d’occidentale effectivement

    Répondre

  9. ·

    Dimanche dernier sur France Inter, Hugues de Jouvenel expliquait que la classe politique française de droite et gauche confondue a choisi sciemment le sous-emploi. Cette remarque peut choquer quand les politiques clament leur amour pour la France et être au service des français. Par ailleurs, Stiglitz explique, comme beaucoup d’autres mais si je les cite on ne les prendra pas au sérieux, que la classe politique a organisé son impuissance. Par ailleurs, les politiques ne tiennent pas compte de l’avis des électeurs comme pour l’épisode du traité constitutionnel retoqué par les électeurs mais adopté par l’intermédiaire du traité de Lisbonne.
    Je pourrais multiplier les exemples. Au final nous sommes face à une oligarchie ou chacun se connait et s’apprécie (un des meilleurs ami d’Aubry est Minc par exemple). L’histoire nous montre que, pour bousculer et changer de classe dominante, il n’y a que les révolutions et les guerres.
    Il n’y a pourtant pas de fatalité et sachez que le vote blanc ou l’abstention ne favorise que l’oligarchie. Evidemment celle-ci regrettera publiquement ce fait et versera quelques larmes de crocodile.
    Le choix du vote de l’extrême droite qui est dans la logique des choses et de l’histoire n’est pas non plus une réponse.
    Pour moi il y a des solutions alternatives CREDIBLES qui allient l’économie de marché, l’écologie, le développement de l’Europe et une société plus juste. Tu as dû déjà lire mon billet et je ne mets le lien que pour tes lecteurs s’ils sont intéressés http://blogdugeekvintage.blogspot.fr/2013/04/je-suis-enerve-cela-commence-par.html . Comme disait Machiavel « La meilleure forteresse des tyrans, c’est l’inertie des peuples. »

    Répondre

  10. ·

  11. ·

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *