La première gorgée de politique : les satisfaits, invisibles, du gouvernement Hollande

 William Hall Raine Crowd in Willis Street, Wellington, awaiting the results of the 1931 general election, 1931
William Hall Raine
Crowd in Willis Street, Wellington, awaiting the results of the 1931 general election, 1931

M est une amie chère à mon coeur, une histoire particulière. Nous nous voyons rarement, mais à chaque fois l’échange est profond qu’il soit personnel ou général. Surtout, M est une des rares avec qui je peux vraiment parler de politique, elle aussi c’est son dada et ces discussions sont toujours enrichissantes.

 

Nous n’étions pas d’accord à l’époque de Ségolène Royal : elle l’appréciait et si je reconnaissais des qualités à celle-ci, je soutenais mordicus qu’elle avait un problème quasi rédhibitoire de communication. J’étais persuadée mardi en me rendant à ce déjeuner que M et moi serions d’accord sur le gouvernement et François Hollande, mais non, M n’est pas d’accord et en rentrant à mon boulot, je me suis posée pas mal de questions : est-ce que je critique vraiment la politique du gouvernement ou sa communication, finalement ?

 

Depuis que la gauche est au pouvoir, M tient une petite liste à jour : toutes les décisions politiques qui lui conviennent. M dit que le gouvernement travaille dans la concertation et qu’on ne leur laisse jamais vraiment le temps de finir. M dit que ces décisions ne créent pas de changement dans sa vie – on va dire schématiquement que c’est une CSP+ – mais que pour des tranches de population en marge, ça fait une différence et que ça, ça lui tient à coeur. Vous auriez vu sa façon de défendre le changement décidé pour les contrats à temps partiel qui passent de 16h à 24h par semaine : « Mais tu te rends compte, Nat, de ce que ça va changer financièrement pour toutes ces femmes qui travaillent dans des jobs à temps partiel ! C’est pas rien ! » J’ai répondu TVA, j’ai répondu absence de réforme fiscale Piketti, j’ai répondu retraite mais rien à faire, M n’est pas déstabilisée. C’est une femme profondément de gauche qui aime les gens, sensible aux situations compliquées des classes sociales « défavorisées ». M dit que personne n’est élu s’il dit la vérité sur son programme, M dit qu’elle attend des gens qu’ils s’intéressent vraiment à la politique et non pas au brouhaha généré par les intermédiaires et que ce qu’elle constate, c’est que le gouvernement discute, fait dans la concertation et a fait des tas de petites choses qui améliorent le quotidien de milliers de personnes. M dit que ça lui va, que rien n’est parfait, que ce n’est pas exempt de reproches mais que Hollande défend notre système comme il peut alors que Sarkozy l’aurait démantelé un peu plus.

 

Alors voilà la petite liste de M. Il ne s’agit pas ici de convaincre qui que ce soit, il s’agit juste de démontrer qu’il y a des Français qui s’attachent au côté positif des choses et prennent le temps de le noter.

 

  • Parité totale du gouvernement
  • Garantie de secret pour les mineures qui se voient prescrire un contraceptif.
  • Nouvelle loi sur le harcèlement sexuel
  • Remboursement de l’IVG à 100%
  • Loi pour l’encadrement du prix des loyers
  • Revalorisation du RSA
  • Augmentation de 25% de l’allocation rentrée scolaire pour les familles en difficulté
  • Suppression du droit d’entrée de 30 euros pour l’aide médicale d’état au sans-papiers et aux étrangers
  • Durée minimale des temps partiels passe de 16 à 24h.
  • Augmentation du nombre de professeurs
  • Fin de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers
  • Mise en place des contrats de génération
  • Mise en place des contrats d’avenir pour les jeunes les moins bien formés
  • Titularisation des aides scolaires aux enfants handicapés
  • Réaménagement de la semaine scolaire.
  • Rétablissement de la formation initiale des enseignants.
  • Relèvement de la dernière tranche d’impôt
  • Suppression du bouclier fiscal
  • Doublement de la taxe sur les transactions financières (0,2%)
  • Baisse du plafond du quotient familial pour les familles les plus aisées
  • Abattement sur les successions ramené à 100 000 euros et 15 ans.
  • Impôt à 75% des revenus salariés de plus de 1 million d’euros.
  • Accentuation des moyens de lutte contre la fraude fiscale (sanctions plus lourdes contre les fraudeurs, des moyens renforcés pour la police, la création d’un parquet financier spécialisé dans les délits financiers et l’établissement d’une liste officielle des paradis fiscaux).
  • Retour du taux de TVA sur les livres et le spectacle vivant à 5,5% au lieu de 7%
  • Suppression de la taxe due par les employeurs de Roms et élargissement des métiers auxquels ils ont accès.
  • Diminution des taxes sur les carburants
  • La réforme bancaire (les activités dites spéculatives seront isolées dans une filiale de la même entité bancaire).
  • Augmentation du nombre de policiers
  • Réforme des retraites
  • Une année de cotisation retraite en moins pour dix années de travail de nuit
  • Plafonnement des rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques
  • Loi pour limiter l’abus des stages en entreprise.
  • Baisse du salaire du Président de la République
  • Limitation du prix de l’essence en nouvelle Calédonie.
  • Annonce du retrait des forces françaises d’Afghanistan
  • Grâce à l’initiative de la France, l’aide alimentaire européenne est maintenue.
  • Création des class action
  • Mise en concurrence des opticiens (économie évaluée de 150€ par an pour les porteurs de lunettes).
  • Nomination des patrons de l’audiovisuel public par le CSA.
  • Le mariage pour tous.
  • L’adoption pour tous.

 

Je rajouterai le non cumul des mandats et voici une capture d’écran du site « luipresident.fr » qui suit de près l’application du programme :

Capture d’écran 2014-02-20 à 08.47.51

 

Si 39 sont définitivement enterrées, on constate tout de même que 123 sont en cours. Doit-on s’impatienter ?

 

M me dit : « Tout ça mis bout à bout, c’est pas mal et encore, j’en oublie. Et puis, ça ne change pas notre vie de privilégiés, mais comme je te disais, rien que le temps partiel de 16 à 24h par exemple, ça va avoir un sacré effet sur le revenu des travailleurs pauvres (principalement des temps partiels et à 80% des femmes…). Voilà.  Affaire à suivre. En parallèle, je te recommande de lire une bd intitulée DOL qui a fait un travail équivalent sur le second mandat de Chirac et qui montre toutes ces petites décisions (souvent inverses évidemment) prises par Raffarin et qui ont sapées discrètement l’état providence. Tout est une affaire de présentation, et les faiseurs d’opinion ont trop souvent tendance, à mon goût, à dénigrer pour se grandir, sans toujours prendre la mesure du service qu’ils rendent ainsi aux adversaires de la démocratie. Par exemple je me suis rendu compte aujourd’hui que le PIB de l’Union Européenne était équivalent à celui de la Chine, de l’Inde et du Brésil réunis ! Pas encore fatiguée la vieille Europe…elle est encore #1 mondial. »

 
Pour finir, M m’a dit quelque chose qui m’a vraiment interpellée. Pour elle, l’impopularité de François Hollande n’est pas uniquement liée à ce qu’il fait mais à notre rapport à la fonction. Lorsqu’on regarde les courbes d’insatisfaction* des Français par rapport à leur Président de Vème République, on constate que la descente est infernale : Charles de Gaulle était à 25% de mécontents en 1961, ils étaient 31% en 1968 lors de son second septennat. Pompidou en 1971 était à 24% et Giscard à 39% en 1976. Quant à Mitterrand**, deux ans après son accès au pouvoir, ils étaient 48% en 1983 et 39% en 1990. 65% pour Chirac en 1997… 61% en 2004. Concernant Nicolas Sarkozy c’était 63% de mécontents et pour finir François Hollande achève la descente infernale avec 81% de mécontents.

 

Cela dit quelque chose, quelque chose de notre rapport au système que nous vivons, la Vème République est obsolète et s’entêter est une forme d’autosabotage de la part de nos dirigeants. Je crois que M a raison, les sondages disent autre chose que ce qu’on nous annonce mais personne ne veut voir…

 

Cette conversation m’a destabilisée. Me suis-je laisser happer par le miroir aux alouettes de la communication ? Moi qui réclame du temps à titre personnel et sociétal, moi qui plaide pour la discipline et la patience, suis-je encore crédible quand je m’excite comme tout le monde sur les petites phrases, les couacs et les titres des journaux ? Est-ce que je nage pas en pleine contradiction ? Cette conversation aura eu le mérite de me faire réfléchir. Il n’est pas question d’indulgence, il est question de sortir la tête du guidon et de prendre du recul. Qu’est-ce que j’espérais ? Vraiment ? Des lendemains qui chantent ? Un vrai changement ? Suis-je à mon âge assez naïve pour croire à ces conneries ? Est-ce que je suis vraiment de gauche si je ne suis pas capable de donner de l’espace à des décisions qui ne me concernent pas directement ? M reste calme et posée tout le long de la conversation et moi, je m’emporte. Ca dit quelque chose aussi…

 

Et je me demande si la grande question, la seule question finalement, c’est : la Politique – avec un grand P pour la noblesse qu’elle suppose, P comme profondeur, patience et probité – est-elle encore compatible avec le rythme effréné que nous vivons et que nous finissons par nous aussi exiger ? Et si elle n’est plus compatible, quel système va finir tôt ou tard par s’installer ?

 

* Source : http://www.revue-pouvoirs.fr/IMG/pdf/Pouvoirs41_p157-162_popularite-presidents.pdf

** Source http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140207.OBS5507/infographie-le-comparateur-de-popularite-des-presidents.html

A ce sujet, je ne prétends pas du tout avoir fait un travail rigoureux. C’est juste à titre indicatif, mais peut-être que des journalistes peuvent se pencher sur le sujet, non ?

13 commentaires sur “La première gorgée de politique : les satisfaits, invisibles, du gouvernement Hollande

  1. Le problème est peut être lier à une classe politique devenu de plus en plus populiste qui fait miroiter des promesse intenable à des électeurs avides de lendemain meilleurs. Alors que nous savons tous pertinemment qu’une action politique n’aura d’effet visible qu’après un certain nombre d’années.

  2. En tant qu’électeur déçu, je vais donc commenter…

    Sur la politique de Hollande, elle s’adresse au final qu’aux CSP+ voire CSP++ (plus de 7000 eur/mois). Sur la concertation, et là je ne suis pas du tout d’accord avec ton amie, il y a la loi des accords sociaux, loi de sarko sur la majorité accordée syndicale. Résultat la CFDT fait ce qu’elle veut avec le Medef, en marchant sur la CGT et autre SUD.
    Dans le cadre de l’ANI, de la réforme des retraites, c’est tout simplement un recul social inacceptable.

    Sur les emplois à mi-temps, il n’y aura aucun changement, car ce type d’emplois ne donnera plus d’heures sup (ou fiscalisées selon le quota). Comme la majorité des emplois actuellement est de 80% en CDD, le salarié n’a aucun choix face à une proposition d’emplois. Ce sont les femmes les plus touchées d’ailleurs par cette précarité.

    Après, regardons les mesures:

    Parité totale du gouvernement C’est vrai
    Garantie de secret pour les mineures qui se voient prescrire un contraceptif.
    Nouvelle loi sur le harcèlement sexuel
    Remboursement de l’IVG à 100% Il y a de moins en moins de centres mais on ne le dit pas
    Loi pour l’encadrement du prix des loyers Elle est facultative.
    Revalorisation du RSA C’est vrai, mais les CAF sont de plus en plus débordées (à Marseille, un quart des dossiers non traités depuis 18 mois)
    Augmentation de 25% de l’allocation rentrée scolaire pour les familles en difficulté
    Suppression du droit d’entrée de 30 euros pour l’aide médicale d’état au sans-papiers et aux étrangers : il y a de plus en plus de refus, cf Médeçin du Monde depuis 18 mois.
    Durée minimale des temps partiels passe de 16 à 24h.
    Augmentation du nombre de professeurs
    Fin de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers: Celle de valls est strictement identique.
    Mise en place des contrats de génération Il y en a combien ?
    Mise en place des contrats d’avenir pour les jeunes les moins bien formés des emplois qui ne masque même pas la hausse du chômage.
    Titularisation des aides scolaires aux enfants handicapés: Ah bon ? Faut le dire aux parents d’enfants autiste dans ce cas.
    Réaménagement de la semaine scolaire. Et on parle de recul pour 2015.
    Rétablissement de la formation initiale des enseignants. C’est vrai
    Relèvement de la dernière tranche d’impôt et 1 million de personnes dans la tranche la plus basse en plus qui ne payait pas d’impôt avant.
    Suppression du bouclier fiscal: appelons le CICE dans ce cas. Bettencourt reçoit toujours son chèque de Bercy.
    Doublement de la taxe sur les transactions financières (0,2%)
    Baisse du plafond du quotient familial pour les familles les plus aisées
    Abattement sur les successions ramené à 100 000 euros et 15 ans.
    Impôt à 75% des revenus salariés de plus de 1 million d’euros.
    Accentuation des moyens de lutte contre la fraude fiscale (sanctions plus lourdes contre les fraudeurs, des moyens renforcés pour la police, la création d’un parquet financier spécialisé dans les délits financiers et l’établissement d’une liste officielle des paradis fiscaux). On est à la rue comparé au reste de l’UE.
    Retour du taux de TVA sur les livres et le spectacle vivant à 5,5% au lieu de 7%
    Suppression de la taxe due par les employeurs de Roms et élargissement des métiers auxquels ils ont accès. Ils n’ont jamais été autant exclus par Valls( dans le respect du droit selon Hollande).
    Diminution des taxes sur les carburants
    La réforme bancaire (les activités dites spéculatives seront isolées dans une filiale de la même entité bancaire). Voir le scandale Mosco sur le projet de loi UE Barnier.
    Augmentation du nombre de policiers ( même politique de chiffres)
    Réforme des retraites ( la retraite à 66 ans à taux plein, contrairement aux promesses)
    Une année de cotisation retraite en moins pour dix années de travail de nuit (elle est fiscalisée maintenant)
    Plafonnement des rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques ( Mosco parle plutot d’auto régulation) et les mis en examen (Richard, Perol etc sont toujours en place).
    Loi pour limiter l’abus des stages en entreprise. (Ils reviennent dessus depuis lundi cf pacte de compétitivité)
    Baisse du salaire du Président de la République C’est vrai.
    Limitation du prix de l’essence en nouvelle Calédonie. à la Réunion aussi et Guadaloupe
    Annonce du retrait des forces françaises d’Afghanistan > mais au Mali et Centrafrique à la place.
    L’aide européenne pour l’aide alimentaire : 9a c’est faux, Hollande, Cameron et Merkel étaient contre, alors le Parlement européen a refusé de voter leur budget, et ensuite l’aide a été négociée.

    Création de Class action: sauf pour le médicale, ce qui est la majorité des demandes.
    La concurrence des opticiens, hormis faire un cadeau à Simoncini, il n’y a aucun bénéficiaire la dedans, surtout pas le patient qui a besoin de lunettes (remboursées 7,62 par la sécu).

    Nomination par le CSA: deux après, toujours les mêmes sarkozystes à la tête des médias: Hees et Val (pourtant condamnés plusieurs fois par des tribunaux civil concernant des salariés) et Pfimlin qui démantèle France 3 au profit de France 2 (grève à France 3 Paris, et ils attendent toujours une concertation qui ne vient pas).

    Le mariage pour tous: sans la PMA

    l’adoption pour tous: qui est dans le droit, dans la réalité, ce sera bien différent (mesure prise en Russie etc).

    Et pour le cumul des mandats, il ne se fera jamais. Déjà pas aux municipales, mais en 2017, pour cela il faudrait juste qu’il soit réélu.

    1. Bonjour Olivier,

      Je viens de voir votre message. Permettez-moi de commenter à mon tour.

      « Sur la politique de Hollande, elle s’adresse au final qu’aux CSP+ voire CSP++ (plus de 7000 eur/mois). »

      Voici une opinion et non un fait. En tout cas, tel que vous l’exprimez ici.

      « Sur la concertation, et là je ne suis pas du tout d’accord avec ton amie, il y a la loi des accords sociaux, loi de sarko sur la majorité accordée syndicale. Résultat la CFDT fait ce qu’elle veut avec le Medef, en marchant sur la CGT et autre SUD.  »

      C’est vrai, mais il ne me semble pas qu’une loi fasse une méthode gouvernementale. Je n’ai pas le souvenir d’un souci général de concertation de la part de Nicolas Sarkozy.

      « Dans le cadre de l’ANI, de la réforme des retraites, c’est tout simplement un recul social inacceptable.  »

      Donc le verre n’est même pas à moitié vide, il est totalement sec.

      « Sur les emplois à mi-temps, il n’y aura aucun changement, car ce type d’emplois ne donnera plus d’heures sup (ou fiscalisées selon le quota). Comme la majorité des emplois actuellement est de 80% en CDD, le salarié n’a aucun choix face à une proposition d’emplois. Ce sont les femmes les plus touchées d’ailleurs par cette précarité. »

      De qui tenez-vous l’information qu' »il n’y aura aucun changement »?
      NB: les heures sup ne s’appliquent pas aux temps partiels.

      « Après, regardons les mesures:

      Parité totale du gouvernement C’est vrai.

      Garantie de secret pour les mineures qui se voient prescrire un contraceptif.

      Nouvelle loi sur le harcèlement sexuel.

      Remboursement de l’IVG à 100% Il y a de moins en moins de centres mais on ne le dit pas. »

      Si, si, cela se dit. Et même depuis longtemps.
      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20101105.OBS2391/le-droit-a-l-avortement-est-il-en-danger-en-france.html
      Qui plus est, une situation qui se dégrade, dégrade-t-elle de facto une décision qui la touche?

      « Loi pour l’encadrement du prix des loyers Elle est facultative. »

      Il va falloir m’expliquer le concept de loi facultative.

      « Revalorisation du RSA C’est vrai, mais les CAF sont de plus en plus débordées (à Marseille, un quart des dossiers non traités depuis 18 mois).  »

      Idem que pour les IVG, est-ce que ça veut dire que toute décision qui s’y rapporte est bonne à jeter?

      « Augmentation de 25% de l’allocation rentrée scolaire pour les familles en difficulté.

      Suppression du droit d’entrée de 30 euros pour l’aide médicale d’état au sans-papiers et aux étrangers : il y a de plus en plus de refus, cf Médeçin du Monde depuis 18 mois. »

      Les refus sont le fait des médecins et non du gouvernement, soyons précis. « Aujourd’hui, 216 000 personnes bénéficient de l’AME. » source: Médecins du Monde.

      « Durée minimale des temps partiels passe de 16 à 24h.

      Augmentation du nombre de professeurs.

      Fin de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers: Celle de valls est strictement identique. »

      Fatma Chouaieb, porte-parole du Collectif du 31-Mai, créé en 2011: « Il n’y a plus de mot d’ordre de rigueur dans les préfectures, explique-t-elle. Mais (en effet) la procédure normale reste lourde et inadaptée au marché du travail actuel. »
      Ce qui est bien différent, tout au moins plus nuancé, que: « les deux circulaires sont identiques ». Je vous invite d’ailleurs à lire l’inrterview suivante (pour une réalité plus nuancée et non parfaite, n’est-ce pas son essence même?) :

      http://www.liberation.fr/societe/2013/11/26/diplomes-etrangers-il-y-a-a-nouveau-une-hausse-des-refus-injustifies_961948

      « Mise en place des contrats de génération Il y en a combien ? »

      17 000.

      « Mise en place des contrats d’avenir pour les jeunes les moins bien formés des emplois qui ne masque même pas la hausse du chômage.  »

      Certes, le miracle est de l’ordre du religieux, pas du politique.

      « Titularisation des aides scolaires aux enfants handicapés: Ah bon ? Faut le dire aux parents d’enfants autiste dans ce cas. »

      C’est-à-dire? Il n’y a pas de structures pour les enfants autistes en France ? Oui bien sûr, et c’est un drame. Mais quel rapport avec la titularisation des aides scolaires?

      « Réaménagement de la semaine scolaire. Et on parle de recul pour 2015. »

      Qui est « on »?

      « Rétablissement de la formation initiale des enseignants. C’est vrai.

      Relèvement de la dernière tranche d’impôt et 1 million de personnes dans la tranche la plus basse en plus qui ne payait pas d’impôt avant.  »

      Tout à fait. Et cela relève d’une décision prise par le gouvernement Fillon.

      « Suppression du bouclier fiscal: appelons le CICE dans ce cas. Bettencourt reçoit toujours son chèque de Bercy. »

      Le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi relève, comme son nom l’indique, de l’emploi et donc du revenu des entreprises. Le bouclier fiscal s’appliquait aux ménages.

      « Doublement de la taxe sur les transactions financières (0,2%).

      Baisse du plafond du quotient familial pour les familles les plus aisées.

      Abattement sur les successions ramené à 100 000 euros et 15 ans.

      Impôt à 75% des revenus salariés de plus de 1 million d’euros.

      Accentuation des moyens de lutte contre la fraude fiscale (sanctions plus lourdes contre les fraudeurs, des moyens renforcés pour la police, la création d’un parquet financier spécialisé dans les délits financiers et l’établissement d’une liste officielle des paradis fiscaux). On est à la rue comparé au reste de l’UE. »

      C’est tout à fait possible. Ca veut donc dire qu’il y a encore du chemin.

      « Retour du taux de TVA sur les livres et le spectacle vivant à 5,5% au lieu de 7%.

      Suppression de la taxe due par les employeurs de Roms et élargissement des métiers auxquels ils ont accès. Ils n’ont jamais été autant exclus par Valls( dans le respect du droit selon Hollande). »

      On est absolument d’accord que Valls joue un jeu tristement politicien sur le dos des Roms. Mais soyons précis et factuel là encore: « La disparition du dispositif d’aide au retour aux Roms devrait probablement entraîner une baisse du nombre d’expulsions en 2013 », Le Monde 6 Octobre 2013. Désolée, je n’ai pas (encore) trouvé de chiffre précis et récents concernant les Roms.

      Diminution des taxes sur les carburants.

      « La réforme bancaire (les activités dites spéculatives seront isolées dans une filiale de la même entité bancaire). Voir le scandale Mosco sur le projet de loi UE Barnier.  »

      C’est vrai que Pierre Moscovici s’est exprimé contre et que c’est honteux (surtout quand on se souvient du discours de Hollande). Mais est-ce déjà un scandale alors que, pour l’instant, rien n’est arrivé à son terme? Peut-on prendre le temps de la politique plutôt que celui du jugement?

      « Augmentation du nombre de policiers ( même politique de chiffres).  »

      Des faits?

      « Réforme des retraites ( la retraite à 66 ans à taux plein, contrairement aux promesses). »

      Long débat où effectivement, certaines promesses n’ont pas été tenues. Mais en tant que femme, je suis contente par exemple que notre situation ait été pour la première fois, en partie, en partie seulement c’est vrai, prise en compte. Et celle des parents d’enfants handicapés aussi.
      Verre à moitié plein, verre à moitié vide…

      « Une année de cotisation retraite en moins pour dix années de travail de nuit (elle est fiscalisée maintenant).  »

      Quoi donc? L’année de cotisation? Je ne comprends pas.

      « Plafonnement des rémunérations des dirigeants d’entreprises publiques ( Mosco parle plutot d’auto régulation) et les mis en examen (Richard, Perol etc sont toujours en place). »

      Pour le plafonnement des salaires des dirigeants d’entreprises publiques, il n’y a pas de « Mosco » ou « d’autorégulation », puisque les salaires des dirigeants d’entreprises publiques et de leurs filiales ont été limités à 450 000 euros annuels par un décret d’octobre 2012. Pour les mis en examen, c’est un amalgame, puisqu’il s’agit de tout autre chose (qui nous fait entrer dans le débat de la présomption d’innocence).

      « Loi pour limiter l’abus des stages en entreprise. (Ils reviennent dessus depuis lundi cf pacte de compétitivité).  »

      Comment ont-ils pu reculer lundi quand la proposition de loi a été présentée ce mercredi à l’Assemblée??

      « Baisse du salaire du Président de la République C’est vrai.

      Limitation du prix de l’essence en nouvelle Calédonie. à la Réunion aussi et Guadaloupe.

      Annonce du retrait des forces françaises d’Afghanistan > mais au Mali et Centrafrique à la place.  »

      Est-ce vraiment comparable? Franchement?

      « L’aide européenne pour l’aide alimentaire : 9a c’est faux, Hollande, Cameron et Merkel étaient contre, alors le Parlement européen a refusé de voter leur budget, et ensuite l’aide a été négociée. »

      Là, je ne peux rien répondre puisque je ne retrouve plus l’article qui expliquait dans le détail le chemin des négociations, et démontrait de manière assez clair le rôle positif joué par le gouvernement français. En tout cas, l’Etat va compenser « à l’euro près » la baisse de l’aide alimentaire européenne (due au fait que la cagnotte se partage maintenant entre un plus grand nombre de pays européens) prévue pour la France en 2014, avec « un abondement exceptionnel » du budget de 7,6 millions d’euros.  »

      « Création de Class action: sauf pour le médicale, ce qui est la majorité des demandes.  »

      Et vous avez également oublié aussi les causes environnementales. C’est vrai. Mais encore une fois, ai-je le droit de voir le verre à moitié plein?

      « La concurrence des opticiens, hormis faire un cadeau à Simoncini, il n’y a aucun bénéficiaire la dedans, surtout pas le patient qui a besoin de lunettes (remboursées 7,62 par la sécu).  »

      Aucun bénéficiaire. La loi est à peine passée, et vous avez déjà fait un bilan.

      « Nomination par le CSA: deux après, toujours les mêmes sarkozystes à la tête des médias: Hees et Val (pourtant condamnés plusieurs fois par des tribunaux civil concernant des salariés) et Pfimlin qui démantèle France 3 au profit de France 2 (grève à France 3 Paris, et ils attendent toujours une concertation qui ne vient pas). »

      C’est gens sont certes critiquables, mais ils ont été nommés légalement. Je ne souhaite jamais l’arbitraire, même quand ça va dans le sens de mes convictions.

      « Mariage pour tous: sans la PMA. »

      La PMA ne figurait pas dans la liste des 60 promesses de François Hollande. Le mariage pour tous oui.

      « l’adoption pour tous: qui est dans le droit, dans la réalité, ce sera bien différent (mesure prise en Russie etc).  »

      Hollande est-il responsable des lois votées en Russie???

      « Et pour le cumul des mandats, il ne se fera jamais. Déjà pas aux municipales, mais en 2017, pour cela il faudrait juste qu’il soit réélu. »

      Donc vous le savez, le non-cumul des mandats ne se fera jamais. Vos sources?

      Voilà, j’ai tenté de répondre. Juste une petite question pour finir:

      Et vous même, qu’avez-vous fait ?

      M.

    2. Concernant la loi Duflot (Alur ) et sur la mesure phare, qui devient facultative , au final tu obtiens une loi de niche fiscale. http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/12/19/la-garantie-des-loyers-mesure-phare-de-la-loi-logement-devient-facultative_4337229_3224.html

      Concernant les Roms, les expulsions Guéant/valls http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/22/immigration-36822-sans-papiers-expulses-2012-record_n_2526822.html
      Contrairement aux promesses d’Hollande de ne plus mettre de gosses en rétention http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/03/14/francois-hollande-s-engage-a-mettre-fin-a-la-retention-des-enfants_1669109_1471069.html

      http://www.liberation.fr/societe/2013/01/11/y-a-t-il-encore-des-enfants-en-centre-de-retention_873099

      Sur le bouclier fiscal, et les cadeaux faits par Hollande, la encore tu as faux
      http://www.humanite.fr/social-eco/plafonnement-75-le-retour-du-bouclier-fiscal-555431 .

      Sur la PMA, le candidat Hollande était favorable http://yagg.com/2012/09/25/francois-hollande-avait-il-vraiment-promis-dinstaurer-la-pma-une-fois-elu/

      C’était mon dernier post sur ce sujet. (pas le temps, et je discute assez avec les militants)

    3. T’étais pas non plus Olivier de conclure en étant désagréable, hein

      Ca veut dire quoi exactement « (pas le temps, et je discute assez avec les militants) » ?

      Tu reprends l’intégralité de la liste de M, tu nous fais un commentaire quasiment aussi long que le billet (forcément, la liste), elle prend le temps de te répondre et exactement sur le même ton que le tien et tu réponds sur trois points et avec cette conclusion ?

      En prime, tu as retweeté le DAL sur la loi sur le logement qui pour le coup constate que certes ce n’est pas parfait mais qu’il y a des avancées.

      Sur ce coup là, je ne te comprends pas du tout.

      http://droitaulogement.org/2014/02/la-loi-duflot-adoptee-des-avancees-pour-les-locataires-les-mal-loges-et-les-sans-logis-des-renoncements-et-des-reculs/?utm_campaign=twitter&utm_medium=twitter&utm_source=twitter

  3. Ton billet résonne de manière intéressante pour moi car il évoque ce qui se passe dans mon cerveau depuis pas mal de temps. Une partie de moi (M) se félicite de ces choses qui par petites touches améliorent la vie de ceux qui en ont bien besoin, même si on ne sait pas toujours les mettre en valeur. Une autre partie n’arrive pas à oublier certains évènements ressentis comme de vrais reculs ou des entorses à nos valeurs.
    La différence entre M et moi (pas précisé dans ton billet mais j’imagine) est que M n’est pas militante/élue. Quand tu passes tes journées/soirées dans la politique, les déceptions prennent peut-être davantage le pas sur le reste, car la tentation d’assimiler les échecs du gouvernement à des échecs personnelles est grande. Que j’aimerais pouvoir prendre le recul nécessaire!

    1. Il est impossible de prendre du recul dans ta situation Amandine et je n’ai aucune solution à te proposer hélas.

      Par contre, laisser le temps au temps oui. Tu t’es engagée avec le PS, peut-être peux tu leur laisser jusqu’en 2017 et prendre une décision après ? Tu sais bien que la baguette magique n’existe pas 🙂

  4. Non,mais… je t’aime toi. Nathalie, tes interrogations t’honorent. Te remettre en question toujours, c’est une valeur, chez toi, que j’admire. Tu creuses, tu scrutes, tu observes, tu cherches à aller de l’avant, à comprendre… On devrait tous en faire autant. Je ne sais pas si M à raison compte tenu de la réponse d’Olivier qui argumente un peu plus la liste de M. Je n’ai pas assez de connaissance en politique pour pouvoir surenchérir et argumenter à mon tour, mais je sais que sur la question de la patience, tu as raison. On ne peut pas changer une situation nationale dans un engrenage économique mondial en quelques mois, il faut plus de temps. Mais, je crois les français désabusés, trop revanchards. Comme si n’importe quel président en poste ne ferait pas l’affaire. Et puis, cet individualisme omniprésent, le cas par cas, l’histoire de chacun, les boucs-émissaires, les extrêmes, l’intolérance, les médias… Que faut-il pour redonner aux français l’envie ? Pourquoi sommes nous si peu enclin à l’enthousiasme ?

    1. Mais je t’apprécie beaucoup aussi Cylk. La remise en question est mon passe-temps favori. Dès que je commence à être sure de quelque chose, je le questionne, parfois avec l’aide de mon entourage (cf M) parce que :

      « La certitude obéit même à une définition négative : c’est ce qui n’est pas discutable. Mais l’être humain est un être social, qui ne cherche qu’à discuter. Par conséquent vivre assuré de ce qu’on est, et figé dans ce qu’on pense, c’est vivre en inhumain » (Laurent Nunez

  5. Olivier,
    Merci pour ces précisions. Je ne vais pas chicaner plus encore, d’autant que vous êtes manifestement un peu las d’en discuter.
    Je cherchais simplement à partager l’idée que le chemin à moitié amorcé dans la direction de nos valeurs politiques est toujours mieux que celui engagé dans le sens opposé. Je sais que la philosophie du verre à moitié plein manque sévèrement de panache, et ne procure pas la satisfaction d’un exutoire à frustrations quotidiennes.
    Mais la démocratie est à mon avis un juste dosage d’idéaux personnels et de réalisme collectif. Jamais un individu, un président, ne satisfera parfaitement chacun de ses électeurs. Jamais un dirigeant de quelque nature que ce soit ne rend une copie parfaite. Je suis sûre que même le bilan de Blum était incomplet. Si l’on cherche à cocher les ratés, on y arrivera toujours. Rien de plus simple.
    C’est donc à mon avis, à ce même électeur d’évaluer qui, de tous ceux qui se proposent de gérer les affaires du pays en son nom, se rapproche au plus de ses attentes. Rien de plus (ou alors, on croit au miracle, ou à l’homme providentiel, mais là, c’est encore un autre débat).
    Et à ce même électeur d’aller au delà de la simple critique, de prendre ses responsabilités, de faire son travail de citoyen actif dans les domaines où ses représentants ne répondent pas encore assez à ses attentes.
    Bonne continuation.

  6. Je lis le dernier numéro du magazine Littéraire sur le cynisme et dans un des articles, il est fait mention de quelque chose d’intéressant : « La décevance – une déception qui se compose de jouissance.

    Je me demande dans quelle mesure les réseaux sociaux n’attisent pas ce phénomène

  7. C’est effectivement intéressant, et bizarrement assez poétique. Mais on retrouve le même exercice aux zincs des bistrots. Pour moi il s’agit à tout prix de ne pas dénigrer afin de ne pas me retrouver dans le sillage de « ce troupeau d’esprits indépendants » (Robert E Park, journaliste et sociologue américain) qui fait, à mon avis, de par son amertume et son inertie, autant de mal à la démocratie que certains de ses ennemis plus régulièrement identifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.